La formation

Cycle d’enseignement : Radicalisation et terrorisme Une formation proposée par l’université Paris Diderot délivrant un Diplôme Universitaire spécialisé dans la thématique de la radicalisation.

DU « Radicalisation et terrorisme : approche pluridisciplinaire »

Durée : 1 année universitaire

Nombre de participants : 30

Validation : soutenance d’un mémoire

Volume horaire total : 132h

Ces dernières années, de nombreuses offres de formation touchant à la thématique de la radicalisation ont vu le jour, proposées la plupart du temps par des organismes privés (CNFCE, IEPP, OSR…). Quelques formations courtes ont été mises en place, depuis peu, par des universités (université Toulouse Jean Jaurès), ou des organismes publics (SG CIPDR, UCLAT…).

L’université Paris Diderot propose un Diplôme Universitaire modularisable spécialisé dans la thématique de la radicalisation pour la rentré 2017-18. Cette formation inaugure un cycle d’enseignements inédits sur ce thème :

  • un DU « Radicalisation et terrorisme : approche pluridisciplinaire » d’une durée d’un an d’un volume horaire de 132h modularisable en FQ
  • 2 FQ modularisables (en projets capitalisables pour obtenir le DU sous conditions) « Histoire et genèse du terrorisme et des extrémismes » et « Ressorts subjectifs et approche clinique »
  • des ateliers collectifs nommés « Laboratoire de pratiques », « Prévention de la radicalisation, analyse des passages à l’acte terroriste » organisés à la carte de 3 jours consécutifs ou non pour des institutions et en direction de leurs personnels (en projet)
  • un colloque/symposium/cycle de conférences annuel réunissant des spécialistes ouvert sous conditions aux stagiaires du DU (en projet)

Les enseignements seront assurés par les équipes d’enseignants-chercheurs de l’université Paris Diderot ainsi que par des spécialistes reconnus, issus d’institutions de recherche aussi bien françaises qu’étrangères.

Organisation :
Département d’Études Psychanalytiques & Centre d’Étude des Radicalisations et de leurs Traitements (CERT)

Direction :
M. Pr F. Benslama, Professeur de psychopathologie clinique, Université Paris Diderot
Coordinateur pédagogique : M. T. Lamote, Mcf en psychopathologie clinique, Université Paris Diderot

Publics concernés :
Cette formation s’adresse à tout professionnel confronté, dans le cadre de son travail quotidien, à des questions en lien avec la radicalisation : psychologues, travailleurs sociaux, médecins, avocats, etc.

Conditions d’admission :
Niveau souhaité : Master.
Licence acceptée, sur dossier, selon les activités professionnelles du candidat
Acteurs publics.

Compétences visées :
Il s’agira de proposer une palette d’approches et d’instruments conceptuels, de façon à ce que chaque participant, quelle que soit sa profession, puisse se forger ses propres outils d’analyse des situations.

Calendrier :
Novembre 2018 – Juin 2019


Module 1 : Introduction : Histoire et genèse du terrorisme et des extrémismes (33h)

Ce 1er module, divisé en deux grandes parties, vise tout d’abord (1ère partie) à poser quelques jalons historiques touchant à la genèse du terrorisme moderne, dont l’émergence est liée à la mondialisation des échanges (diplomatiques et commerciaux). Nous distinguerons ensuite différents types d’extrémismes et de terrorismes (ultra-gauche, islamisme, djihadisme), avant de voir le rôle qu’y joue le conspirationnisme. Nous consacrerons la seconde partie du module à la radicalisation islamiste proprement dite, que l’on envisagera à partir de différentes approches (sociologie, psychanalyse, philosophie, analyses journalistiques).

  1. Terrorisme, extrémismes, conspirationnisme (18h)
    • Terrorisme et mondialisation – 6h
    • Terrorisme de l’ultra-gauche: criminels par conviction – 3h
    • Islam, Islamisme, jihadisme – 3h
    • Le conspirationnisme – 6h
      • Rhétoriques de la conspiration – 3h
      • Déchiffrage des vidéos de propagande djihadiste (Thierry Lamote, Mcf Univ. Paris Diderot) – 3h
  2. Qu’est-ce que la radicalisation ? (15h)
    • Approche psychanalytique (Fethi Benslama, Pr psychopathologie clinique, Université Paris Diderot) – 3h
    • Approche sociologique (Farhad Khosrokhavar, EHESS, Paris) – 3h
    • Approche criminologique (Fabienne Brion, Pr. Faculté de Droit et de criminologie de l’Université catholique de Louvain, Belgique) – 3h
    • La pensée extrême (Gérald Bronner, Pr sociologie, Univ. Paris 7) – 3h
    • jihadistes: départs et retours de zones de guerres – 3h

Module 2 : Surveiller, prévenir et punir (15h)

Ce deuxième module se propose de parcourir, de façon aussi exhaustive que possible, l’ensemble des dispositifs de prévention de la radicalisation et de lutte contre le terrorisme, aussi bien publics que privés, qui ont été déployés ces dernières années en France.

  1. Dispositifs de prévention de la radicalisation et de lutte antiterroriste (6h)
    • La lutte antiterroriste (UCLAT) – 3h
    • Prévention de la radicalisation (CIPDR) – 3h
  2. Lois, prison, justice (9h)
    • Magistrature – 3h
    • Prison et Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation – 3h
    • Protection Judiciaire de la Jeunesse – 3h

Module 3 : Ressorts subjectifs et approche clinique (48h)

Dans ce 3ème module – le plus important en termes de volume horaire –, après avoir interrogé la notion d’emprise mentale, nous aborderons les divers ressorts subjectifs, les différents facteurs, en jeu dans ces phénomènes de radicalisation. A partir d’une articulation théorico-clinique serrée, il s’agira de transmettre aux participants les ressources conceptuelles et cliniques propices à soutenir leur pratique professionnelle, quelle que soit leur profession ou la spécificité de leur champ d’intervention (adolescents, adultes, psychiatrie, milieu carcéral, etc.).

  1. Ressorts subjectifs – (21h)
    • Subjectivité islamique (Fethi Benslama, Pr de psychologie, Univ. Paris Diderot) – 3h
    • Approche clinique – 18h
      • Déconstruction de la notion d’emprise (Thierry Lamote, Mcf, Univ. Paris Diderot) – 3h
      • Processus subjectifs de la radicalisation (Thierry Lamote, Mcf, Univ. Paris Diderot) – 3h
      • Radicalisation et adolescence (Isée Bernateau, Mcf HDR, Univ. Paris Diderot) – 3h
      • Délires et passages à l’acte socialisés dans la radicalisation (Laure Westphal, Docteure en psychologie, Chercheure associée au CRPMS, Univ. Paris Diderot) – 3h
      • Clinique de la radicalisation en milieu carcéral (Annabelle Jaccard, psy. Doctorante) – 3h
      • Le crime (Giorgia Tiscini, Docteure en psychologie, Attachée Temporaire d’Enseignement et de recherche à l’UFR d’Études Psychanalytiques, Univ. Paris Diderot) – 3h
  2. Traumatismes (guerres, immigration… terrorisme) – 3h 
  3. Genre et radicalisation : le jihadisme des femmes (Fethi Benslama, Pr de psychologie, Univ. Paris Diderot et Farhad Khosrokhavar, EHESS) – 6h 
  4. Études et présentations de cas (Pierre-Paul Costantini, Mcf Univ. Rennes ; Romuald Hamon, Mcf Univ. Rennes ; Annabelle Jaccard, psy. Doctorante ; Giorgia Tiscini, Docteure en psychologie, Attachée Temporaire d’Enseignement et de recherche à l’UFR d’Études Psychanalytiques, Univ. Paris Diderot ; Yohan Trichet, Mcf Univ. Rennes ; Imen Tewa, psychologue clinicienne, doctorante, Univ. Paris Diderot-Paris 7) – 18h

Module 4 : Séminaire / Supervision / Mémoire (36h)

Outre les cours proprement dits, les participants assisteront à un séminaire mensuel, animé par l’équipe enseignante. Le cursus sera validé par la présentation d’un mémoire de 40 pages, élaboré dans le cadre d’un cours de supervision.

  1. Séminaire (18h) : 6 séminaires de 3h
  2. Supervision / Mémoire (18h)